pers2.jpg

COLLECTIVITÉS PUBLIQUES

EMS LA RÉSIDENCE,
BEX (VD)

Maître d'ouvrage : Fondation des Maisons de retraite du district d'Aigle

Equipe : TECBAT Sàrl, BeGreen Architecture paysagère SA

Crédits : TECBAT Sàrl, BeGreen Architecture paysagère SA

Dans le cadre d’un concours d’architecture et de paysage, et en collaboration avec l’équipe d’architectes du bureau Tecbat Sàrl, basé à Cheseaux-sur-Lausanne, nous avons eu l’opportunité de présenter un projet de réhabilitation de l’EMS de Bex ; « La Résidence ».

Le concept paysager a été travaillé en trois strates distinctes, orientées nord-sud, permettant d’offrir de multiples espaces de rencontres, afin de favoriser les contacts sociaux entre les résidents et les visiteurs.

20-09-15-Plan-photoshop.jpg

Le premier espace, qui longe la route à l’ouest, est aménagé avec une noue qui récolte les eaux de surfaces et les eaux des toitures. Cet espace fonctionne comme zone tampon entre la route principale et la résidence. Il est végétalisé avec des espèces d’arbres et arbustes indigènes.

 

La seconde strate est composée d’une grande promenade piétonne en béton balayé, où s’inscrivent des zones de rencontres autour de massifs végétalisés. Celle-ci permet d’offrir une connexion piétonne importante entre le sud et le nord du site en proposant une alternative à la circulation routière. Les grands massifs de graminées et de vivaces qui la bordent proposent un jeu de hauteurs qui favorise l’intimité des chambres au rez-de-chaussée et de certains espaces du parc. Ces massifs permettent également de définir les espaces et de marquer l’entrée principale.

20-09-15Plan-schéma.jpg
20.09.15Schéma2.jpg

La dernière partie qui prend place à l’est des bâtiments est aménagée comme un grand parc arboré avec des cheminements sinueux permettant de multiples possibilités de parcours adaptés à chacun. Les zones engazonnées dessinées par les chemins offrent une liberté d’aménagement propre aux besoins et envies des résidents (parc animalier, engins de sport, parcours thérapeutique etc.). Proche de la cuisine, l’une d’entre elles se voit agrémentée d’un potager agencé dans des bacs surélevés, accessibles aux personnes à mobilité réduite.

 

La strate arborée principalement conservée, contribue à l’intégration des bâtiments. Le cordon central semble le traverser et on observe une continuité végétale de part et d’autre de l’espace d’accueil. Cette volonté d’offrir un prolongement entre les deux espaces est renforcée par l’utilisation d’un matériau uniforme pour les parvis extérieurs et le passage central intérieur entre les deux bâtiments.  

 

L’ensemble du site dispose d’un grand nombre de bancs, facilitant ainsi les déplacements et l’usage du parc par les résidents.

Coupes_FIN.jpg